D’origine Sibérienne, le Husky est une espèce de canine dont le pelage assez droit lui donne une fourrure très épaisse. Cependant, son entretien n’exige pas un gros effort, juste quelques soins hygiéniques basiques. Voyons dans cet article, les idées d’entretien d’un Husky.

Les soins de base : comment et quand laver un Husky ?

Si nourrir un husky se fait avec soin pour éviter le surpoids, le choix du shampoing et de la brosse pour sa toilette le sont également. Ainsi, pour le choix du shampoing, il doit être fait en fonction du type de peau (sèche, grasse ou irritée par des puces ou autres parasites). Quant à la brosse, pour bien débarrasser le chien de son pelage mort, il est conseillé les brosses cadre ou l’étrille. Pour la toilette, brossez préalablement l’animal ensuite, mouillez-le correctement avant d’appliquer le shampoing. Lors du nettoyage, insistez sur les pattes et évitez d’envoyer de l’eau dans ses oreilles. Une fois le frottage terminé, prenez soin d’enlever par un rinçage abondant, tout le shampoing appliqué et séchez le canin avec un sèche-cheveux ou une serviette propre. On vous recommande de laver votre Husky une fois tous les mois.

Les soins supplémentaires et de protection

Outre le bain, d’autres soins entrent en compte pour l’entretien complet du Husky. Il s’agit de l’entretien des dents, des yeux, des oreilles et des griffes. Faites le soin dentaire de votre chien au moins trois fois par mois avec une brosse à dent et du dentifrice. À l’aide du sérum physiologique ou des lotions oculaires, et de la compresse, nettoyez fréquemment ses yeux de tout en prenant soin d’appliquer la compresse de l’intérieur vers l’extérieur. Les oreilles doivent être désinfectées en instillant dans les parois auditives les lotions appropriées. Veillez également à tailler régulièrement ses griffes pour lui éviter de se blesser. Parlant d’entretien, il y a aussi les visites chez le vétérinaire, les vaccins, les antiparasitaires, les vermifuges,…

By