La viande de lapin est très riche et reste très bénéfique pour l’organisme et la santé humaine. Cette particularité observer chez le lapin a agrandis le domaine de l’élevage de cet animal pour la plus grande satisfaction des consommateurs. Toutefois, l’évolution du lapin dépend de son alimentation et de son entretien. Découvrez ici les étapes pour bien entretenir vos lapins et les nourritures adaptées à leur organisme.

L’entretien de vos lapins

L’entretien d’un lapin demande beaucoup de vigilance et de concentration. Mais il faut au préalable acheter, des cages pour lapin, des clapiers en béton et des modèles en bois bien disposés pour manger et faire ses besoins. Les lapins peuvent bien les abîmer, mais ils sont propres et composé d’une esthétique facile à nettoyer. Pensez aussi à prendre un endroit espacé qui soit bien à l’abri de la pluie pour un entretien plus soigné. Nettoyer cet espace une fois par semaine pour éliminer les risques de maladie. Recouvrez le fond du clapier avec des copeaux de bois ou de la paille moelleuse. Quand une nourriture est fraîche et n’est pas consommer, retirez les et lavez le bocal ainsi que celle de l’eau. Privilégiez les clapiers avec un coin spécial pour se cacher en cas de peur des lapins.

L’alimentation de vos lapins

L’alimentation de votre lapin est très importante, car elle lui permet de vite grandir et produire beaucoup d’enfant. Ainsi, vous devez nourrir vos lapins deux fois par jours dans un bocal implanté dans le sol pour éviter qu’il bouge quand le lapin mange. N’oubliez pas de poser un autre bocal de la même manière pour y mettre de l’eau. De plus, l’alimentation des lapins doit être constituée d’herbe et de foin de bonne qualité. Faites lui manger parfois de la carotte ou des fruits en petite quantité. Cependant, évitez de faire consommer à vos lapins des pommes de terre, des marguerites ou de mauvaises herbes. Faites appel à votre vétérinaire chaque deux semaines pour un bilan de santé.

By